0

Optimisation des trames NMEA pour GPS

A télécharger :

Executive summary

Mission

Analyse du marché de la téléassistance en Europe et principalement en France pour le développement d’un Bracelet Électronique pour l’Autonomie (BEA).

Étude, conception et développement des programmes préalable de ce projet de Recherche et Développement subventionné par la DGE (Direction Générale des Entreprises).

Au niveau technique, ma     problématique principale fut d’optimiser les trajets GPS de manière à renvoyer les points les plus significatifs d’un parcours piéton.

Utilisateurs cibles

La solution s’adresse à toutes les personnes dépendantes qui puissent être confronté à des situations critiques nécessitant une aide médicale ou une prise en charge spécifique.

Le marché

Le marché de la téléassistance est en pleine croissance (10% par an) en France mais aussi dans toute l’Europe. D’ici à 2020, environ 30% des européens auront plus de 60 ans. En France, 225 000 nouveaux cas de personnes par an sont touchés par la maladie d’Alzheimer ou des maladies apparentés. La population de personnes dépendantes augmentera de 40 à 70% d’ici à 2040.

Outils

Projet développé sous Visual Studio en .NET à l’aide du langage C# pour une plateforme cible tournant sous Windows Mobile 6 avec le Compact Framework .NET version 3.5.

Introduction

Le nombre de personnes dépendantes dans le monde est en constante augmentation (1 nouveaux cas toutes les 7 secondes dans le monde). En Europe, plus particulièrement, la population âgée augmente dans tous les pays et la France, notamment, ne fait pas exception. Les changements de la société comme la réduction du nombre des aidants, l’allongement de la durée de vie, la diminution du nombre des professionnels de santé font que la téléassistance va prendre une place de plus en plus importante dans la vie de chacun, à la condition qu’elle réussisse à répondre aux défis du monde d’aujourd’hui.

Ainsi, le marché de la téléassistance est en pleine croissance. Dans ce contexte, des solutions basées sur les technologies de géolocalisation précises pourront permettre d’assurer la sécurité, que ce soit des personnes autonomes présentant une fragilité ou des personnes à forte dépendance. L’analyse de l’existant a montré qu’un bracelet montre porté au poignet est mieux à même de détecter les situations critiques grâce à un capteur de stress et à l’étude des activités quotidiennes d’une personne.

C’est pourquoi, Atos Origin ayant détecté cette opportunité souhaite développer un bracelet électronique qui puisse répondre aux besoins des malades et des aidants afin de prévenir les situations critiques (fugues, errances, chutes…).

C’est ainsi que le projet BÉA (Bracelet Electronique pour l’Autonomie) est né. Projet labellisé par 2 pôles de compétitivité Aerospace Valley et Cancer Bio Santé et subventionné dans le cadre du 7ème appel à projet du FUI (Fonds Unique Interministériel).

C’est au sein de ce projet que j’ai évolué lors de mon stage de 6 mois à Atos Origin Integration qui a débuté le 01 mars 2009, stage s’intégrant bien à ma double formation (INSA – IAE) en nécessitant des compétences transversales à la fois en informatique et en management.

La première partie de mon stage exploitait les compétences acquises au cours de la formation en management de l’innovation à l’IAE, j’ai évalué les opportunités de marché pour la sureté des personnes âgées dépendantes. J’ai réalisé une étude de marché complète qui met en relief les débouchés éventuels et les recommandations à suivre. J’ai notamment du réaliser un dossier complet pour une demande de subventions auprès de la DGE.

Par la suite, j’ai réalisé les spécifications de la plateforme à développer ainsi qu’un programme sur PDA fonctionnant sous Windows Mobile. Ce programme permet de :

  • récupérer les informations provenant de la puce GPS et de les compresser au maximum notamment en diminuant le nombre de points contenu dans un trajet pour limiter la bande passante utilisée ainsi qu’optimiser l’autonomie de la batterie
  • Enregistrer les fichiers dans différents formats (NMEA, GPX, NMEA Optimisé)
  • Afficher la cartographie correspondante au trajet en cours
  • Afficher la constellation satellite (nombre de satellites, puissance du signal et positionnement)
  • Afficher la boussole indiquant la direction actuelle

C’est donc cette 2ème partie technique représentative de la formation d’ingénieur INSA que se propose d’illustrer ce rapport.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.