0

Les commandes et connaissances indispensables sous Linux


Partitionnement

Le partitionnement assisté


« tout dans une partition » ne fera que deux partitions : une pour la racine (/) contenant tout le système et une autre pour le swap.

« Partition séparée pour répertoires personnels » : trois partitions : une racine (/), une pour les fichiers utilisateurs (/home) et une autre pour le swap.

« système multi-utilisateurs » : configuration typique pour les serveurs avec de nombreuses partitions : une pour la racine (/), les comptes utilisateurs (/home), une pour les applications (/usr), pour les données des logiciels serveurs (/var) et pour les fichiers temporaires (/tmp) sans oublier le fichier d’ échange (swap). Ce type de division a plusieurs avantages. Les utilisateurs ne pourront pas bloquer le serveur en consommant tout l’espace disque disponible (ils ne pourront remplir que /tmp et /home). Les données des démons (et notamment les logs) ne pourront pas non plus bloquer le reste du système.

Exemple : partitionnement d’un disque de 1 Go

n°1 primaire 70 MB ext3 /

n°5 logique 500 MB ext3 /usr

n°6 logique 70 MB ext3 /var

n°7 logique 20 MB ext3 /tmp

n°8 logique 300 MB ext3 /home

n°9 logique 64 MB swap swap

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.